Walikale: 1005 cas de paludisme enregistrés en un mois

Teste de paludisme dans un laboratoire médical. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les aires de santé de Machumbi et Kibati, à une centaine de kms à l’ouest de Goma, dans le territoire de Walikale a enregistré 1005 cas de paludisme dont un décès, depuis la 2ème quinzaine du mois d’octobre, indique le médecin directeur du centre de santé de référence de Machumbi.

Selon le docteur Richard Kibanja, cette résurgence des cas de paludisme serait causée par les conditions humanitaires déplorables dans lesquelles ont vécu les populations pendant les deux incursions successives des Maï-Maï APCLS dans ces deux localités.

Le médecin rappelle  qu’aux mois de septembre et octobre derniers, ces miliciens ont mené deux attaques contre les positions des FARDC dans les localités de Kibati et Kashebere.

Cette  situation a poussé les populations locales à passer plusieurs nuits,  les unes en brousse, et les autres dans des écoles, alors que la zone est infestée de moustiques.

Pour le docteur Kibanja, seule l’ONG Medaire assiste le centre de référence de Kashebere en intrants pour faire face à la maladie. Il plaide pour d’avantage d’assistance d’autres ONG et du Gouvernement,  parce que le centre tend vers une rupture des stocks d’intrants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner