Kasaï-Oriental: deuxième jour de grève des infirmiers

Des élèves en sciences infirmières marchent ce 12/05/2011 à l’esplanade du Stade des Martyrs à Kinshasa, lors du défilé marquant la journée internationale des infirmiers. Radio Okapi/ John Bompengo

Les infirmiers et d’autres membres du personnel de santé du Kasaï-Oriental observent un mouvement de grève, depuis mardi 17 novembre sur une décision de l’assemblée générale extraordinaire de tous les syndicats du secteur de la santé, tenue à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province.

Ces infirmiers revendiquent entre autres, l’augmentation de la prime de risque et l’inscription sur la liste de paie des agents recrutés depuis 2008.

«Nous demandons au gouvernement de payer mensuellement au moins 250 000 FC par personne à partir d’octobre 2015. De mécaniser quinze mille ou plus d’agents. Notre secteur en compte plus de cinquante mille», a indiqué Agnès Ntshila, secrétaire exécutif provincial du Syndicat du secteur de la santé (Syncas).

Ils demandent également au gouvernement d’exécuter le protocole d’accord du 17 mai 2013, rétablissant la commission interprofessionnelle de la santé dans son travail d’établissement des listes de paie du personnel de la santé.

A (re) Lire:Kisangani : les médecins et les infirmiers durcissent leur grève

Agnès Ntshila a souligné que le service minimum n’est pas permis pendant ces sept jours d’arrêt de travail.

«Que tout agent du secteur de la santé commence à observer ce mot d’ordre de grève d’une semaine reconductible en cas de non résolution de nos revendications», a-t-elle poursuivi.

Le même mouvement de grève est observé depuis mardi chez les infirmiers de la ville de Matadi (Kongo Central).

Comme ceux du Kasaï-Oriental, ils réclament notamment la majoration de leurs primes de risque ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail.

Pour combler le vide laissé par les infirmières et infirmiers, le médecin chef de zone de santé de Matadi, docteur Get Makindu, organise la permanence des médecins durant toute la période de grève.

Après 72 heures, tous les médecins directeurs des structures de référence devront se retrouver  autour du médecin chef de zone de santé de Matadi pour faire une évaluation.
 
6 morts à Uvira

A Uvira, six personnes sont décédées à la suite de la grève des infirmiers, déclenchée depuis mardi, dans le district sanitaire-Sud du Sud-Kivu.

Ce personnel soignant formule les mêmes revendications qu’au Kongo central et au Kasaï-Oriental.

Selon le président territorial de l’Association nationale des infirmiers du Congo (ANIC) à Uvira, Moïse Mapigano Yumbe, cette grève est déclenchée pour une durée indéterminée.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (127)
Ebola (57)
FARDC (47)
Ceni (43)
Kinshasa (35)
Beni (34)
Caf (27)
UDPS (27)
Monusco (26)
Vclub (25)
Mazembe (25)
Linafoot (25)
Santé (22)
Lamuka (21)
Yumbi (21)
Sécurité (19)