Masisi : hausse des prix des produits vivriers

Des produits alimentaires étalés dans un marché de la commune de Kasa Vubu le 26/11/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les prix de plusieurs produits vivriers ont augmenté d’environ  40 % depuis plus de trois semaines à Masisi dans le Nord-Kivu, ont indiqué mardi les autorités locales. Cette hausse des prix est consécutive à la dégradation de la route Sake-Masisi au niveau de l’endroit appelé communément «Bitete», a précisé Dieudonné Tshichiku, administrateur du territoire de Masisi.

D’après lui, le mauvais état de la route entre les villages Kisuma et Katale a entraîné l’embourbement depuis plus de trois semaines de plusieurs véhicules transportant articles et produits de première nécessité à destination de Masisi. Ce qui a entraîné la rareté des produits vivriers sur le marché et, avec la spéculation, la hausse de leurs prix, a-t-il expliqué.

Le prix du sachet de sel de 300 grammes par exemple qui coûtait 250 francs congolais (environ 0.2 USD) se vend aujourd’hui à 350 FC (environ 0.4 USD). Celui du régime de bananes plantains a doublé en trois semaines, passant de 500 FC (environ 0.5 USD) à 1000FC(environ 1 USD). 

Le sac de 25 kg de semoule de maïs est passé de 16 000  (environ 17 USD)  à 22 000 Francs congolais (environ 24 USD) en l’espace de trois semaines. Cette tendance à la hausse s’observe également pour les produits manufacturés. Le casier de la bière locale «Simba» se négocie actuellement entre 20 et 22 USD alors qu’il y quelque semaines il se vendait encore à 15 USD. Le litre d’essence lui passe de 2500 ( environ 2.8 USD) à 3000  francs congolais ( environ 3.2 USD).

Dieudonné Tshichiku alerte le gouvernement provincial sur l’urgence de la réhabilitation de cette route, seule voix de ravitaillement du territoire de Masisi en produits vivriers. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner