Groupes armés: 76% de filles de moins de 15 ans recrutées depuis 2009

Mme Dee Brullenburg Wurth, directrice de la section protection de l’enfance de la Monusco lors de la conférence de presse de l’Onu du 25/11/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Selon un rapport publié mercredi 25 novembre par la section Protection de l’enfance de la Monusco, 76% des filles recrutées par les groupes armés entre 2009 et mai 2015 étaient âgées de 15 ans ou moins au moment de leur recrutement.

Le même document indique que près de la moitié de ces filles ont rapporté avoir fait l’objet de violences sexuelles, y compris les viols, les mariages forcés, l’esclavage sexuel pendant leur séjour au sein de ces groupes armés.

Ce rapport de la section Protection de l’enfance de la Monusco a été publié à l’occasion de la Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Il fait suite à l’enquête effectuée par cette section auprès de 7 646 enfants, dont 600 filles, recrutés par des groupes armés entre 2009 et 2015.

Au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies ce mercredi, la directrice de la section Protection de l’enfance de la Monusco, Dee Brillenburg Wurth a décrit le calvaire vécu par ces filles.

«Les six cents filles qu’on a interviewées ont passé entre quelques jours jusqu’à quatre années dans les groupes armés avec une moyenne de 190 jours. Ça fait six mois. Elles ont fait beaucoup d’expériences. Elles ont été témoins d’atrocités. De fois, elles ont été forcées de commettre des atrocités. Elles ont eu des bébés dans la brousse. Elles ont eu des bébés qui sont morts. Elles ont été violées. Elles ont été forcées à être la femme de quelqu’un », a-t-elle décrit.

Parmi les groupes armés qui ont recruté ces enfants, Dee Brillenburg Wurth a cité :

  • LRA
  • Maï-Maï Simba
  • Nyatura
  • Raïa Motomboki
  • FDLR
  • APCLS
  • Maï-Maï Yakutumba
  • Maï-Maï Lafontaine
  • Maï-Maï Kata-Katanga
  • Tcheka
  • FRPI
Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner