Nord-Kivu : de violents affrontements opposent les FARDC aux ADF à Eringeti

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

De violents affrontements opposent les Forces armées de la RDC aux rebelles ougandais des ADF la fin de l’après-midi de dimanche 29 novembre à Eringeti, une localité située à environ 60 kilomètres au Nord-Est de la ville de Beni (Nord-Kivu).

Selon des sources locales, les rebelles ougandais ont engagé une offensive, depuis 15 heures locales, contre l'Etat-major du 312e bataillon de la 31e Brigade des FARDC basées à Eringeti avant que s'en suivent des combats à l'arme lourde et automatique.

À en croire des sources sécuritaires, les ADF occupent, depuis 17 heures locales, une partie d’Eringeti dont le sous-commissariat de la Police nationale congolaise (PNC) dans cette localité.

La population d’Eringeti est en fuite vers plusieurs villages du territoire de Beni et la localité de Luna en Province Orientale.

D'après la même source, les combats se poursuivent et les FARDC  tentent de repousser cette attaque des ADF.

Les derniers combats entre les FARDC et les ADF en mai dernier à Parikingi et Kokola au Nord-Kivu avaient fait quatorze ADF tués et cinq armes récupérées. Quatre militaires ont été également tués.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner