Dialogue: le M17 redoute l’exclusion des partis "centristes"

Le Mouvement du 17 mai (M17) redoute l’exclusion des partis dits centristes du dialogue politique convoqué par le chef de l'Etat. Son président national, Augustin Kikukama, a exprimé son inquiétude dans une lettre adressée, samedi 5 décembre, au nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Maman Sidikou Sambo.

Il fonde sa crainte sur la bipolarisation Majorité-Opposition de l’espace politique congolais.

Pour Augustin Kikukama, il y a risque que ce dialogue ne tienne pas compte des partis centristes. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (176)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
Corruption (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Unpc (22)
Caf (21)