Ituri: les Maï-Maï Simba menacent d’attaquer deux localités de Mambasa

Les miliciens Bakata Katanga, ce samedi 23 mars, au siège de la Monusco/Lubumbashi/Ph.Radio Okapi.

Les Maï-Maï Simba menacent d’attaquer les localités de Mabukusi et d’Epulu, en territoire de Mambasa (Ituri). Ces miliciens ont annoncé ces attaques dans des tracts jetés, depuis trois jours, à Mambasa-centre et plusieurs autres villages du territoire de Mambasa.

Des villages ciblés, Mabukusi et Epulu, sont respectivement situés à près de trente et soixante-quinze km de Mambasa-centre en direction de Kisangani.

«Les services de sécurité ont ramassé des tracts à travers différents villages. Ils menacent d’attaquer. Comme ce qui s’était passé à Mabukusi. On était déjà prévenu et ils avaient réalisé leur rêve»,  a affirmé l’administrateur de Mambasa, Alfred Bongwalanga.

Le comité local de sécurité prend la menace au sérieux et dit prendre des dispositions pour sécuriser la population ainsi que les voyageurs sur la route national n° 4 d’autant plus qu’il y a près d’un mois, les mêmes miliciens avaient investi la localité de Mabukusi, après avoir largué des tracts.

Ils y avaient même abattu un garde du parc.

Alfred Bongwalanga dit que les services de sécurité sont en alerte pour faire face à toute éventualité.

Il explique que ces Maï-Maï profitent du retrait des FARDC de Mambasa. Ces militaires ont été redéployés au Nord Kivu.

Alfred Bongwalanga affirme que la 31e Brigade des FARDC est sur place à Mambasa pour assurer la protection des habitants ainsi que des milliers de voyageur qui passent par ce territoire.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner