Kisangani: désengorgement du port de la SCTP suite à la montée des eaux du fleuve

Le port de la SCTP à Kisangani, dans la province de la Tshopo. Photo Aliana Alipanagama

La SCTP désengorge, depuis quelques jours, son port de Kisangani (Tshopo) à la suite de la montée rapide des eaux du fleuve Congo.

Cette entreprise travaille d'arrache-pied pour que les embarcations encore en accostage quittent rapidement ce port et que les entrepôts soient vidés pour éviter  que les marchandises soient englouties dans l’eau.

Des sources portuaires affirment que les eaux du fleuve ont déjà atteint le niveau du quai et commencent à s’approcher petit à petit des grands entrepôts du port de la SCTP.

Les travailleurs du port de Kisangani sont soumis aux activités intenses pour évacuer une cinquantaine de gros camions, plein de marchandises en provenance du Nord Kivu via Ituri. Ces camions sont stationnés à l’entrée comme à l’intérieur du port.

Toutes ces marchandises notamment des haricots, riz, maïs, oignons et voitures d’occasion, sont exportées vers Kinshasa.

Les dockers et autres transporteurs du port font le déchargement et chargement.

Les eaux du Fleuve Congo montent au port de Kisangani. Radio Okapi/Ph. Aliana Alipanagama

Selon le chef de zone de la SCTP/Kisangani, Jean-Marie Dombi, les entrepôts doivent être vidés et faire en sorte que les bateaux quittent le port de Kisangani:

«Nous sommes en train de nous démener pour charger tout ce qui est dans les magasins et éviter l’inondation quand les eaux monteront jusque dans les entrepôts. On risque de fermer et attendre que les eaux baissent. A ce moment-là, nous perdons tout du point de vue économique».

Les ports privés ne sont pas épargnés par cette montée rapide des eaux.

Les baleinières et autres bateaux pousseurs sont en train d’être rapidement chargés pour quitter Kisangani avant le débordement des eaux du fleuve Congo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)