RDC: Joseph Kabila note une amélioration dans la fourniture de l' eau et l'électricité

Le Président Joseph Kabila lors de son discours sur l’Etat de la nation le 14/12/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Dans son discours sur l'état de la nation, lundi 14 décembre, le chef de l’Etat congolais a fait état de l'amélioration de la fourniture de l'eau et de l'électricité à travers le pays.

Devant les deux chambres du Parlement réuni en congrès, Joseph Kabila a notamment évoqué la réhabilitation et le renforcement des installations d’alimentation en eau potable dans plusieurs territoires et villes du pays.

«Sont en cours d’achèvement et devaient être livrés d’ici décembre ou juste après, les travaux de réhabilitation et de renforcement des installations en eau potable à Mbuji-Mayi, à Kinshasa et Lubumbashi», a déclaré Joseph Kabila.

Dans le secteur de l’eau, indique le chef de l’Etat, les travaux achevés au cours de l’année 2015 sont ceux de réhabilitation et de renforcement des installations d’alimentation en eau potable de Tshikapa, Mwene Ditu, Ngandajika, Lodja, Kabinda, Lisala, Tshimbulu, Bulungu, Masi-Manimba et Matadi.

En électricité, Joseph Kabila a cité la construction achevée du barrage de 13,8 MW à Matebe, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

A (re) Lire: Electricité : l’énergie solaire, une alternative durable à l’hydroélectricité ?

Il a également annoncé la réhabilitation en cours des centrales d’Inga (Kongo Central), de la Tshopo, de Nseke et Nzilo Nzilo (ex-Katanga) qui devrait porter le productible de 800 MW à 1 300 MW et permettre l’amélioration du réseau électrique de Kinshasa, à fin 2016.

Le chef de l'Etat a indiqué, en outre, que des défis doivent être relevés avec la construction d’Inga III basse chute qui permettrait la fourniture de 4 800 MW dont 2300 pour l’intérieur du pays.

Le président de la République attribue cette amélioration progressive dans le secteur de l’eau et de l'électricité aux efforts fournis par le gouvernement en partenariat avec le secteur privé.

Elle passe aussi par la réforme et la libéralisation du secteur de l’Electricité, la construction et l’exploitation des centrales à moyenne puissance, et la promotion de kits solaires pour réduire l’utilisation des lampes tempêtes et des bougies en milieux ruraux.

«La construction largement engagée des centrales de Zongo 2, Kakobola et Katende qui, ensemble, devraient produire près de 230 MW d’ici la fin de 2017, améliorant ainsi la desserte en électricité des populations des anciennes provinces du Bandundu, du Kasaï-Occidental, du Kasaï-Oriental et de Kinshasa, soit plus ou moins trente millions de congolaises et de congolais", a poursuivi Joseph Kabila.

Il a par ailleurs indiqué que le taux de la desserte nationale en eau potable est de 26% contre une moyenne africaine de 60%.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)