Sud-Kivu: les Raïa Mutomboki tuent un officier militaire à Mushere

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Les Raïa Mutomboki Shukuru ont tué un capitaine des FARDC et kidnappé un major ainsi qu'un notable, dans une attaque perpétrée vendredi 25 décembre, dans la localité de Mashere, en territoire de Kalehe (Sud-Kivu), selon des sources concordantes.

Les mêmes sources renseignent que ces miliciens ont également emporté deux armes AK 47 appartenant à l'armée régulière.

Tout est parti lorsque le leader du groupe Raïa Mutomboki Shukuru avait été empêché par les FARDC d'aller assister au deuil de son beau-père, dans un autre village.

A son retour à Mashere, Shukuru attaque, tard dans la nuit, la résidence du major commandant de la 3e compagnie des FARDC sur place.

Après un long moment d’échange de tirs avec les militaires, un capitaine FARDC tué, un  Major enlevé, et deux armes Ak47 emportées.

Coté civile, un notable de la place a également été emmené à une destination inconnue par ces assaillants.

Le chef de poste d’encadrement administratif de Bunyakiri confirme toutes ces informations.

Il ajoute que les habitants de plusieurs localités du groupement de Mubugu, en chefferie de Buhavu, sont en débandade depuis la nuit, craignant des éventuelles représailles des militaires.

Pour se mettre à l’abri, ces villageois ont abandonné leurs habitations. Les uns ont trouvé refuge en brousse et les autres dans des villages lointains.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner