Kisangani: affrontements entre étudiants et jeunes de Mangobo

L'un des bâtiments de l'Université de Kisangani (Unikis), en Province Orientale/Ph. Droits Tiers.

Le bilan des accrochages entre les étudiants logés à l’orphelinat de la commune de  Mangobo et les jeunes du quartier Lumbulumbu dans la même entité, samedi 26 décembre,  fait état de plusieurs blessés, dont certains grièvement, une église incendiée et un établissement scolaire saccagé.
Les témoins rapportent que tout est parti de l’accrochage entre un étudiant de 3edoctorat à la Faculté de médecine, logé à l’orphelinat de MAngobo et un jeune habitant du quartier Lumbulumbu, en état ébriété. Ce dernier a menacé l’étudiant qui se dirigeait dans une boutique, l’accusant  de l’avoir piétiné. 
Les deux vont en venir aux mains. Et  l’étudiant, qui était plus fort que le jeune du quartier, a réussi à lui rouer les coups jusqu’à l’enfoncer dans un caniveau.
Les jeunes du quartier, pour défendre leur ami, ont  passé à tabac l’étudiant qui s’en est sorti grièvement blessé avec un visage tuméfié.  En représailles, les  étudiants logés à l’orphelinat sont descendus dans le quartier, provoquant une bagarre généralisée entre les deux parties. 
Le bourgmestre de Mangobo, Nestor Angalia qui dénonce ce comportement, indique qu’une commission d’enquête a été mise sur pied pour identifier les auteurs de ces actes inciviques. Il  promet des sanctions exemplaires pour décourager cette pratique, qui semble refaire sur face dans sa commune.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner