Ituri : l’année 2016 placée sous le signe de la promotion de la paix

Un enfant recruté au sein d'un groupe armé recruté photographié le 6 janvier 2015 à Aveba, dans la province de l'Ituri. Photo MONUSCO/Abel Kavanagh

Le commissaire spécial de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka, place la nouvelle année 2016 sous le signe de la promotion de la paix et de la cohabitation pacifique entre communautés ethniques. Dans son discours prononcé lors de la cérémonie d’échange de vœux organisée à la veille de 2016 par le Diocèse  catholique de Bunia, il a invité toute la population de sa province à éviter des tension récurrentes observées en fin 2015 dans certaines localités suite au de cas meurtre des civils par des hommes armés non identifiés.

Abdallah Pene Mbaka a fait allusion, dans son discours, à l'enquête qu’il a ordonnée depuis le 25 décembre, suite au meurtre de quatre civils à Lagabo  en territoire d’Irumu.

« La violence ou le conflit interethnique, nous de l’Ituri sincèrement nous n’en avons plus besoin. Il y a un moment où nous nous sommes entretués. Nous avons versé le sang entre nous, Ituriens », a estimé le commissaire spécial de l’Ituri.

Il a appelé les habitants de l’Ituri à se « souder la main dans la main pour la reconstruction et le développement  de cette province ».

De son coté, Mgr Dieudonné  Uringi, Evêque  du diocèse catholique de Bunia a saisi cette occasion pour rappeler certains défis à relever par les autorités locales pour un développement durable de la province de l'Ituri.

« La sécurité des habitants et leurs biens, des routes la nationale numéro 27 en particulier, de  justice, d’une gestion saine des revenus frontaliers, des soins  de qualité etc.  Ce n’est qu’à cette condition que le pari d’une  paix durable, d’une vraie fraternité et d’un développement des biens communs seront possibles », a affirmé Mgr Dieudonné Uringi.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner