Appel à la réhabilitation de la prison centrale de Goma

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Le chef de division de la justice du Nord-Kivu, Berthe Chekanabo, a demandé mercredi 6 janvier à Goma aux partenaires du gouvernement central dans le domaine de la justice de réhabiliter l’ancien bâtiment de la prison centrale de Munzenze. Cette réhabilitation contribuera à désengorger le nouveau bâtiment de la prison centrale de Goma et, le cas échéant à l’amélioration des conditions carcérales des détenus au sein de cet établissement pénitentiaire, a-t-elle indiqué au cours d’un point de presse.

L’ancien bâtiment de la prison centrale de Goma a été détruit il y a plus de 3 ans lors de la prise de contrôle de la ville de Goma par les rebelles du M23. Il n’a plus été réhabilité depuis.

Selon Berthe Chekanabo, les conditions actuelles des détenus au sein du nouveau bâtiment de la prison centrale de Goma contribuent  plus à l’endurcissent des malfaiteurs qu’à leur rééducation. Pour l’instant, les civils et militaires détenus dans cet établissement pénitentiaire partagent les mêmes locaux ainsi que les condamnés et les prévenus faute d’espace.

Berthe Chekanabo plaide donc  pour la réhabilitation de l’ancien bâtiment qui a été détruit enfin  de séparer des prisonniers des prévenus et éviter ainsi  le pire:

«On peut y entrer violent et y quitter très violent parce qu’on a eu la contamination des uns et des autres. Mais si il y a la séparation, donc bonnes conditions, nous pensons que ça peut réduire le taux de violence et d’autres situations inhumaines dans l’établissement pénitentiaire de Munzenze.» a-t-elle plaidé.

Le nouveau bâtiment de la prison centrale de Goma compte environ mille sept cents détenus pour une capacité d’accueil initiale de cent cinquante personnes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner