Tueries de Miriki: l’auditeur militaire de Beni ouvre une information judiciaire contre les FDLR

 

Une vue de la salle d'audience du tribunal militaire ce 29 avril 2011 à Kinshasa, lors du procès des presumés insurgés Eniele.(photo d'illustration)

L'auditeur militaire de Beni-Butembo, le major Kumbo Ngoma a ouvert  une information judiciaire à charge des  présumés  combattants FDLR, qui ont attaqué dans la nuit du 6 au 7 janvier à Miriki au Nord-Kivu.  Le major Kumbo incrimine ces rebelles rwandais de crimes contre l'humanité. 
Cet officier des FARDC promet de saisir la section d'appui à la justice de la Monusco-Beni pour qu'elle apporte un soutien à l’enquête.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner