Sud-Kivu : la société civile déplore l’arrêt des travaux sur la route Minova-Numbi-Ziralo

Des travaux de réfection de routes empêchant la circulation de véhicules sur l’avenue du commerce au croisement de l’avenue Lwambo Makiadi (ex-bokassa) à Kinshasa le 9/01/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La société civile de Buzi/Kalehe dans le Sud-Kivu  s’indigne de l’arrêt des travaux de réhabilitation de la route sur l’axe Minova-Numbi-Ziralo. Dans une lettre adressée à l’Organisation internationale des migrations (OIM) qui exécute ses travaux, elle rappelle que ce tronçon devrait désenclaver la région des hauts plateaux de Kalehe, propice à l’élévage et l’aexploitation minière.

Cependant, des groupes armés sévissent atrocement sur cet axe, regrette la société civile.

La réhabilitation de cette route est un projet du gouvernement à travers le Le programme de stabilisation et de reconstruction des zones sorties des conflits à l'est de la RDC (Starec).

De son côté, la coordonnatrice adjointe du Starec au Sud-Kivu, Joséphine Kusinza, pense qu’il n’y a pas arrêt des travaux.

« J’ai vu la revendication mais d’emblée c’est très tôt de tirer des conclusions parce que le projet n’est pas encore à sa fin, il est en court. Il a été constaté beaucoup d’évolution dans l’exécution des travaux prévus dans ce projet ; travaux exécuté par l’OIM qui avait décidé, après résiliation avec AFEDEM, de superviser lui-même les travaux et d’engager lui-même des experts attitrés afin de sauver sa partie du projet », a affirmé Joséphine Kusinza.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner