Destruction méchante des biens publics : à quelles sanctions s’exposent les coupables ?

Garage de la Société nationale des chemins du Congo (SNCC) incendié, jeudi 14 févier à Bukavu. Ph. A. Mujinga

Les actes de vandalisme sont fréquents en RD Congo. Par exemple, après la défaite de leur équipe préférée, les supporters en colère arrachent parfois les sièges du stade, cassent les vitres des bus ou les brûlent à leur passage. Cela arrive aussi  pendant certaines manifestations politiques.

-A quelles sanctions s’exposent ceux qui commettent ces actes de vandalisme ?

Jody Nkashama s’entretient sur ce sujet avec Me Ruffin Lukoo, chercheur en droits.

/sites/default/files/2016-01/11012016-service-les_sanctions_auxquelles_sexposent_ceux_qui_detruisent_les_biens_publics39m27s_0.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (66)
FARDC (65)
Djugu (43)
Léopards (42)
FCC (34)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (20)
Ceni (19)
Sécurité (19)