Nord-Kivu : 9 blessés dans une fusillade à Masisi

Les FARDC en patrouille dans l'Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Neuf personnes ont été blessées par balles mercredi 13 janvier après qu’une dizaine de militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) ont tiré sur des civils dans un comptoir des minerais au centre de la cité de Rubaya, une localité située à environ 60 kilomètres à l’Ouest de Goma (Nord-Kivu), a rapporté le président de la coopérative minière de Masisi.

D’après des sources locales, tout est parti d’une décente d’une unité des FARDC dans un comptoir d’achat des cassitérites de la place.

L’unité des FARDC s’est rendue dans ce comptoir pour confisquer une cargaison de minerais qui y était entreposés lorsque des civils, creuseurs artisanaux pour la plupart, se sont interposés estimant qu’il s’agissait là d’un cas de vol et d’un dérapage de leur part.

Mécontents, la dizaine de militaires ont tiré à balles réelles sur ces personnes,  blessant neuf parmi elles.

Le président des miniers de Masisi, le député Robert Seninga, rapporte que neuf personnes ont été blessées parmi elles, six sont dans un etat critique. Ils ont été admis aux soins.

Quatre parmi eux sont actuellement pris en charge aux centres de santé de Bihambwe et Rubaya, et les deux autres sont en voie d’être évacués vers l’hôpital de Kirotshe à Masisi.

Ces militaires faisaient parties d’une unité mise en place par l’auditeur  militaire de Masisi sur recommandation du conseil provincial de sécurité  pour surveiller et décourager d’autres militaires impliqués dans le trafic des minerais dans les sites miniers de Rubaya.  ​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner