Tshuapa: une maladie apparentée au choléra fait 16 morts à Ikela

Des habitants Twa (pygmés) à Bikoro, près du Lac Tumba, dans l'Equateur, 2005.

Seize personnes sont décédées sur environ deux cent soixante-cinq cas d’une maladie proche du choléra, enregistrés depuis un mois, dans la zone de santé d’Ikela, au Sud-Est de Boende (Tshuapa), selon.

Selon le médecin directeur de l’hôpital général de référence d’Ikela, docteur Derrick Ngili qui livre ces statistiques, cette maladie se manifeste par la diarrhée, les vomissements à répétition et des douleurs abdominales.

Il a indiqué que son établissement hospitalier est débordé à la suite de cet afflux de malades qui viennent des six aires de santé touchées par cette maladie, y compris la cité d’Ikela.

Docteur Derrick Ngili redoute une rupture des stocks de produits de prise en charge si l’intervention ne vient pas à temps:

«Nous avons besoin d’aide parce que nous ne saurons pas gérer ces cas jusque longtemps. Si l’intervention ne vient pas assez vite. Hormis l’intervention du commissaire spécial et de Médecins sans frontières qui nous ont donné un peu de produits. Je ne pense pas que ça peut aller à deux semaines».

A (re) Lire: Katanga : 3 enfants meurent des suites d’une maladie inconnue à Bukama

Il a souligné que la personne touchée par cette maladie meurt entre quatre à douze heures si elle n’est pas admise aux soins appropriés.

Docteur Derrick Ngili explique qu’il y a suspicion de choléra mais cela n’est pas encore confirmé.

Il a indiqué que c’est grâce à l’appui de MSF/Belgique à Mbandaka que des échantillons ont été prélevés, vendredi et envoyés à l’INRB, à Kinshasa pour identifier exactement cette maladie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner