Ituri: un député provincial dénonce la lenteur de l’exécution du projet Starec

Vue de montagnes dans la région de l’Ituri, dans la Province Orientale, en RD Congo. Photo MONUSCO/Adeniyi Oluwo

Le député provincial de l’Ituri, Gyalain Lobeya Amisi dénonce la lenteur dans l’exécution du Programme de stabilisation et reconstruction dans l’Est de la RDC (Starec), dans le territoire de Mambasa.

Il a dressé ce bilan, vendredi 22 janvier, au cours de la première rencontre entre les acteurs du projet Starec et le commissaire spécial de l’Ituri, à Bunia.

Pour Gyalain Lobeya Amisi, ce projet, lancé depuis février 2015 et qui prend fin en mai 2016 n’a jusque-là pas encore fait de grandes réalisations:

«Cinq millions de dollars n’est pas une messe à faire et que ça doit se terminer seulement dans des ateliers. En tout cas, ca sera décevant. Nous voulons que le projet Starec soit comme au Nord et au Sud-Kivu».

Ce que rejette le point focal de Starec dans l’ex- Province Orientale, Jean-Marc Mazio qui estime, pour sa part, que le projet évolue normalement.

Il a reconnu que les défis sont énormes par rapport aux attentes  de la population de Mambasa sur la réalisation dudit projet.

«Le projet évolue normalement et nous sommes dans une chaine de résultats. Les produits sont là», a souligné Jean-Marc Mazio.

Pour sa part, le commissaire spécial de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka reconnait quelques réalisations et appelle au soutien au projet Starec.

«Il y a des avancées concrètes sur terrain qu’il faut peut-être tout simplement finaliser. Ce sont des éléments louables à soutenir », a-t-il affirmé.

Assani Ngumba, coordonnateur de la société civile de Mambasa, estime que le projet Starec est exécuté à 40%. Il a également dénoncé la lenteur de l’exécution alors que le projet prend fin au mois de mai prochain.

A Mambasa, le projet Starec consiste notamment à la collecte des déchets dans les sites des décharges publiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner