Forum des As: «RDC : Malgré les pertes sèches des recettes, les clignotants sont au vert»

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du mercredi 3 février 2016

L’actualité dans la presse parue ce mercredi reste dominée par le point de presse animé mardi 2 février par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo sur les questions d’actualité et la situation économique du pays.

Sur le plan économique d’abord, Forum des As rapporte les propos du Premier ministre Matata Ponyo qui estime que la pauvreté a diminué en RDC. Lors de ce point de presse, le chef du gouvernement a notamment indiqué que le niveau du revenu annuel par habitant est passé de 446 dollars à 524 dollars américains en deux ans et l’indice de pauvreté qui était de 85% entre 1990 et 2012 se situe actuellement à 63%, rapporte le quotidien dans ses colonnes.

Preuve de cette performance, poursuit le journal, la RDC comptera parmi les pays invités, dans le cadre des 50 ans du PNUD, à présenter leurs  résultats exceptionnels sur le front de l’indice du développement humain, fait savoir Forum des As.

Passant en revue les principaux axes du social, Matata Ponyo a déclaré que le cap de 750 écoles construites a été atteint, 132 hôpitaux généraux ont été soit construits ou réhabilités et 23.000 kilomètres des routes sont actuellement praticables contre 21000 km en 2014. Le chef du gouvernement a par ailleurs révélé que près de 50.000 emplois ont été créés dans le secteur formel, rapporte le quotidien sans plus des détails.

De l’avis du numéro 1 du gouvernement donc, tous ces chiffres, sont la résultante d’un cadre macro-économique dont les clignotants sont au vert, écrit le journal dans ses colonnes.

Commentant ce point de presse du chef du gouvernement congolais, La Prospérité décèle deux grandes annonces livrées par le Ppremier ministre Matata Ponyo. La première annonce est qu’il soutient pleinement et sans conditions le dialogue convoqué par le Président de la République, Joseph Kabila. Un soutien qui n’est pas que verbal, commente le quotidien. Matata Ponyo a en effet promis de mobiliser et apprêter toutes les ressources nécessaires à la matérialisation du dialogue national inclusif. De l’avis du journal, le Premier ministre a voulu, par cette annonce, clarifier la position du Gouvernement, sans équivoque, d’accompagner Kabila dans son projet de dialogue en vue d’avoir un processus électoral apaisé. Et le journal de renchérir que d’après ce qu’affirment ses collaborateurs, le Président Kabila  a une vision de faire de la RDC,  un pays émergent à l’horizon 2030, dans 14 ans pratiquement.

La deuxième grande annonce du Premier Ministre aura été la mise à la disposition de la Ceni d’un montant de 22 millions de dollars américains. De l’argent qui pourrait permettre à la centrale électorale d’enclencher le processus électoral, précise La Prospérité.

Dans un autre registre, Le Phare constate une nouvelle montée de fièvre entre Kinshasa et les Nations Unies. A la base de cette surchauffe de relation entre les deux partenaires, renseigne le quotidien, les propos d’Hervé Ladsous, secrétaire général de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, tenus mardi 2 février sur les ondes de RFI, soutenant que la reprise des opérations militaires conjointes entre les FARDC et les casques bleus de la Monusco était souhaitée par le gouvernement congolais.

Dans une mise au point que le journal décrit « à chaud », sur le plateau de la télévision nationale, le gouvernement congolais a à travers son porte-parole Lambert Mende Omalnga a fustigé « l’attitude discourtoise du diplomate onusien à l’endroit de la RDC ». Selon le porte-parole de gouvernement congolais en effet, poursuit le journal, « la reprise de la collaboration entre les casques bleus de l’Onu et les troupes des FARDC après une année d’interruption l’a été à la demande insistante et pressante du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC ». Le quotidien soutient à titre de recommandation qu’une victoire militaire totale et durable sur les forces du mal à l’Est de la RDC exige une coloration soutenue entre les deux forces.

La Tempête des Tropiques nous apprend que l’ONU cherche 90 millions des dollars américains pour les vulnérables en RDC. L’appel des fonds a été lancé par le gouvernement et la communauté humanitaire mardi 2 février lors de la présentation du plan d’action humanitaire 2016, un document stratégique de référence pour répondre à la crise multisectorielle en RDC.

Selon ce document, quelques 7 millions des personnes en RDC se trouvent dans le besoin pour l’année 2016, précise le journal qui s’appuie sur des chiffres avancés par l’ONU. Ce plan d’action humanitaire accordera de l’importance aux secteurs de la santé, de l’eau, de l’assainissement, à la nourriture et l’éducation, précise le quotidien

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner