Dédoublement de la NSCC : Jonas Tshombela menace de saisir la justice

Au siège de la nouvelle société civile congolaise à Kinshasa, le 12/05/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) Jonas Tshombela a menacé, mercredi 3 janvier à Kinshasa, de traduire en justice ceux qui créent des structures parallèles à celle qu’elle dirige en utilisant la même dénomination.

Selon Jonas Tshiombela, ceux qui favorisent le dédoublement de la NSCC visent sa déstabilisation, la limitation de son influence et l’anéantissement de ses actions.

« C’est à cause de notre attachement aux valeurs démocratiques, au respect des droits de l’homme, au respect des intérêts des citoyens qui sont réprimés à travers le pays, au respect de la constitution de la République qu’ils cherchent la fragilisation de l’action de la Nouvelle société civile qui incarne une partie de la grande opinion positive qui croit en la lutte que nous menons pour les intérêts des opprimés, l’enracinement de la  démocratie dans ce pays », accuse le président de la NSCC qui voit une main noire derrière cette action.

 D’après, Jonas Tshiombela, cette situation  de dédoublement est vécue dans les anciennes provinces de l’Equateur et du Katanga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner