Sud-Ubangi : les forces vives de la province s’engagent à mettre fins aux conflits communautaires

Itinéraire par route de Gemena à Budjala, deux territoires enclins à des conflits fonciers dans le Sud-Ubangi/ Google Maps

Une quarantaine d’ONG de la société civile, des notables et leaders communautaires ont signé mardi 2 février à Gemena (Sud-Ubangi), un pacte de bonne gouvernance et de paix, dans l’objectif de mettre un terme aux multiples conflits qui   empêchent le développement de la province.

C’était à l’issue d’un atelier de quatre jours, organisé par l’ASBL «Organisation paix, unité, réconciliation et reconstruction» (UPURR).

Les signataires de ce pacte ont reconnu que la persistance des conflits communautaires, le non-respect des règles de gouvernance et plusieurs autres abus sont à l’origine du sous-développement du Sud-Ubangi.

D’où, la mise en place d’un cadre fédérateur d’échange, d’alerte et d’arbitrage dénommé « Gouvernance paix et réconciliation», pour la promotion des valeurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner