Sud-Kivu : les armateurs protestent contre la taxe d'embarquement

Des bateaux appartenant aux armateurs privés accostés au quai d’un port au bord du fleuve Congo à Kinshasa, juillet 2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les armateurs du lac Kivu ont suspendu tout trafic sur depuis mardi 2 février, pour protester contre la taxe d'embarquement imposée par les autorités de Goma (Nord-Kivu), sur les produits vivriers en partance pour le Sud-Kivu.

Selon Mechak Dunia, membre de l’association des armateurs du lac Kivu, il existe un arrêté ministériel abolissant cette taxe sur les produits agricoles.

«La province du Nord-Kivu s’est contentée de prendre des termes pour tenter de contourner l’esprit de l’arrêté. L'on parle de débarquement et embarquement des produits manutentionnés et l’on nous demande 900 francs congolais (0.98 dollars américains). Ils nous  parlent aussi de la taxe d’origine et nous demande 300 francs congolais (0.33 dollars américains)», a-t-il indiqué.

L’association des produits de base qui a son siège au Sud-Kivu signale déjà une rareté des produits vivriers sur le marché. Ce qui occasionne une hausse des prix, selon elle.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)