Nord-Kivu: les présumés ADF tuent 6 civils à Lesse

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Les ADF sont accusées d’avoir tué, vendredi 12 février, six civils et kidnappé quatorze autres, au terme d’une incursion perpétrée au village Lesse, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon des sources locales, ces rebelles ougandais ont également incendié vingt-neuf habitations au cours de leur attaque.

Ces ADF se seraient livrés ensuite au pillage systématique: vivres et bétail, affirme la même source.

Les civils enlevés ont également été utilisés comme porteurs des biens pillés par les assaillants qui auraient pris la direction du parc national des Virunga.

Cette information est confirmée par l’administrateur du territoire de Beni.

Les corps de quatre civils mutilés à l’arme blanche sont arrivés, samedi 13 février, au centre de santé d’Eringeti, en attendant l’enterrement.

A (re)Lire: RDC: 9 civils tués par balles et à la machette à 90 km de Beni

Selon des sources concordantes, ces rebelles ont, pendant leur incursion, attaqué aussi les positions des FARDC.

Aucun bilan n’est encore disponible du côté des assaillants.

Suite à cette attaque, les villages de Lesse et May-Safi sont vidés de leurs habitants qui ont pris la direction d'Eringeti ou de Tsabi, en Ituri.

L’ONG Cepadho a encouragé les casques bleus à appuyer les FARDC dans la traque contre ces ADF. Ces rebelles sont accusés de commettre diverses exactions contre les populations civiles dans le territoire de Beni.

Les officiers des FARDC contactés sur place ont promis de se prononcer sur cette situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner