16 février : le G7 appelle à une « journée ville morte » dans le Grand Katanga

Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l'union national des fédéralistes du Congo (Unafec) et président de l'assemblée provinciale du Katanga. Radio okapi. Ph. Colin Djuma-Musompo.

Le G7 dans le Grand Katanga appellent la population de toutes les quatre  nouvelles provinces d’observer une « journée ville morte » mardi 16 février prochain. Le coordonnateur de cette plate-forme qui regroupe les 7 partis politiques exclus de la majorité présidentielle (MP) a fait cet appel samedi 13 février lors de leur réunion.

Pour  le  coordonnateur du G7 dans le Grand Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, il s’agit d’honorer la mémoire des congolais qui sont morts le 16 février 1992 et d’exiger le respect de la constitution dans notre pays.

Le porte-parole du gouvernement interrogé par Radio Okapi il y a quelques jours a estimé que si cette « journée ville morte » est organisée, c’est pour les militants de leurs partis et non les militants de la majorité présidentielle, moins encore tout le peuple congolais.

Lambert Mende a précisé que le régime actuel ne se reproche de rien en ces évènements du 16 février 1992 et prédit déjà l’échec de l’opposition en sa démarche.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)