Goma: 6 personnes arrêtées à la suite de la ville-morte, selon Lucha

Vue de la ville de Goma.

Le mouvement pro-démocratie Lucha a signalé l’arrestation de 6 personnes à Goma mardi 16 février, déclaré journée ville morte par l’opposition. Il s’agirait pour la plupart d’étudiants, de membres ou de sympathisants de cette organisation citoyenne.
Des chiffres confirmés par le Commissaire divisionnaire adjoint de la Police nationale congolaise, le Général Awashango Vital. Ce dernier souligne toutefois que les personnes arrêtées ne sont pas des membres de la Lucha, mais des citoyens qui auraient tenté de troubler l’ordre public.
La Lucha et le bureau de la Coordination provinciale du Front Citoyen 2016 au Nord-Kivu réclament la libération immédiate de ces personnes  arrêtées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner