Eve Bazaiba dresse le bilan de la journée ville-morte

Eve Bazaiba député national, lors de la commémoration du 12ème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de Sécurité de Nations Unies le 29/10/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Secrétaire générale du Mouvement de la Libération du Congo (MLC) Eve Bazaiba estime que le bilan de la journée ville-morte, décrétée mardi 16 février par l’opposition, est largement positif. Le secrétaire général du MLC reconnait cependant que l’appel de l’opposition à la journée ville morte a été suivi partout sur l’ensemble du territoire de la RDC mais à différentes proportions.

Elle évoque comme raison à ces contrastes constatés dans l’application du mot d’ordre de l’opposition des pressions subies par les commerçants notamment dans les provinces de l’ex-Katanga où, renseigne-t-elle, les commissaires spéciaux sont descendus personnellement dans les rues pour ordonner l’ouverture des commerces.

La secrétaire générale du MLC s’exprimait mardi 16 février dans la soirée, à la clôture de la journée ville-morte, décrétée par l’opposition. Elle s’entretien avec Onésime Munkandila.

/sites/default/files/2016-02/17022016-p-f-kinshasa_ville-morte_eve_bazaiba-_lambert_mende_-00.mp3       

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner