L’édit sur la protection des journalistes «n’est pas un chèque en blanc», prévient Marcellin Cishambo

Photo de famille des journalistes ayant participé le 23/09/2015 à la dernière conférence hebdomadaire de l’Onu de Martin Kobler comme représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC0.. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouverneur du Sud-Kivu, Marcellin Cishambo a averti que l’édit sur la protection des journalistes et défenseurs des droits de l’homme « n’est pas un chèque en blanc ». Au cours d’une activité culturelle d’information organisé lundi  22 février par le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) de la Monusco, il a précisé que la province est encore instable.

« Ce texte n’est pas un chèque blanc pour les bénéficiaires, surtout pas dans une province encore instable comme le Sud-Kivu », a martelé le gouverneur Cishambo.

L’édit sur la protection des journalistes et défenseurs des droits de l’homme a été promulgué le 10 février dernier par le gouverneur de cette province Marcellin Cishambo.

Avec la promulgation de cet édit, le Sud-Kivu est devenu la première province de la RDC à disposer d’un texte juridique qui protège les défenseurs des droits de l’homme et les journalistes.

Pour Cishambo, ce texte doit être vulgarisé en dehors de la province et connu par tous les Congolais.

Il a ainsi recommandé aux autres provinces d’emboiter le pas au Sud-Kivu pour l’intérêt des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes.

« Il faut commencer le travail de façon à obtenir que la loi devienne très vite nationale, puisque si vous avez sorti une loi et que vous la gardez chez vous, le voisin n’est pas au courant, il ne se sent pas concerné. Il faut la vulgariser », a plaidé Marcellin Cishambo.

Invitée à cette journée culturelle, l’ONG Protection Internationale, qui s’est  beaucoup impliquée pour que cet édit soit promulgué, promet de poursuivre sa lutte jusqu’à obtenir la publication de ce texte des lois dans le journal officiel.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner