Bas-Uele: les opérateurs économiques s’opposent à la nouvelle taxation de la DGI

Bâtiment administrative de la direction générale des impôts(DGI) à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les opérateurs économiques affiliés à la Fédération des entreprises du Congo (Fec)/Bas-Uele s’opposent à la nouvelle taxation fixée par la Direction générale des impôts(DGI)/Bondo pour permettre à cette dernière, d’accomplir  des assignations de 138 millions des francs congolais (150000 dollars américains) en 2016.

Ce désaccord est apparu au cours de la première réunion de prise de contact dans laquelle  le nouveau directeur de la DGI/Bondo, Nestor Ingolo, avait annoncé aux opérateurs économiques de Bondo les assignations qu’il attend d’eux pour cette année.

«J’ai démontré, avec les documents, que les assignations allouées à la DGI/ Bondo, par rapport à l’année 2015 ont été triplés», s’est-il justifié.

Les opérateurs économiques locaux affirment ne pas être en mesure d’atteindre ces assignations, au regard de la dégradation du climat des affaires à Bondo.

Selon Valentin Balemone, président intérimaire de la Fec/Bondo, cette situation n’arrange pas les opérateurs économiques. « Il doit s’adapter au système laissé par son prédécesseur. L’économie ne marche pas bien. Nous devons payer comme dans le passé », a suggéré Valentin Balemone.

L’administrateur du territoire de Bondo joue la médiation entre les deux parties pour arriver à un consensus.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires