Kwango : un mort et deux disparus en deux semaines à Kahemba

Un champ de manioc à Kahemba Photo fao.org

L’administrateur du territoire de Kahemba (situé à environ 445 Km au sud de la ville de Kikwit) dans la province du Kwango, s’inquiète du climat d’insécurité qui prévaut dans sa juridiction. En l’espace de deux semaines, une femme a été tuée par des inconnus et deux filles âgées de 13 et 17 ans sont portées disparues.
 
Selon les sources locales, les deux filles portées disparues s’étaient rendues au champ et ne sont plus revenues à la cité. Certaines personnes pensent que ces filles se sont enfuies pour l’Angola. Néanmoins, la police a ouvert l’enquête pour suivre leurs traces.
 
Les autorités locales évoquent aussi le cas de la femme d’une trentaine d’années, retrouvée morte dans la brousse, avec les organes génitaux mutilés par des personnes inconnues. La police qui a ouvert une enquête dit avoir mis la main sur deux suspects.
 
Le 8 mars, les femmes de la cité de Kahemba sont allées se recueillir sur la tombe de la femme assassinée et dans la  forêt où deux filles de 13 et 17 ans étaient vues pour la dernières fois.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner