Dialogue national: le comité préparatoire doit être mis en place avant fin mars, selon l’OPR

Les membres des deux chambres du parlement congolais réunies en congrès le 14/12/2015 à Kinshasa, lors du discours du Chef de l’Etat sur l’état de la nation. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

« Si d’ici le 30 mars prochain, le comité préparatoire du dialogue national n’est pas mis en place, Edem Kodjo devra être éconduit et qu’on déclare impossible la tenue du dialogue et la fin du processus électoral ». C’est l’ultimatum lancé samedi 12 mars par la plateforme Opposition patriotique républicaine (OPR).

Le président de l’OPR, Sylvanus Mushi Bonane, estime que le comité préparatoire de ce dialogue annoncé depuis plusieurs mois par le chef de l’Etat doit être désigné d’ici le 30 mars prochain.

« Nous voyons se dessiner un risque d’une situation politique intenable aux conséquences incalculables », affirme-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner