Sud-Kivu: nouvelle attaque armée de la base de MSF à Baraka

Lavement du plancher d'une salle des soins aménagée par MSF à Mbandaka pour les soins des malades du choléra.

L’ONG Médecins sans frontières (MSF)-Hollande a procédé à  la réduction de ses opérations à Baraka dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu, où elle a été d’une attaque la nuit de dimanche à lundi 14 mars de la part des bandits armés. Des sources locales affirment que tout le personnel expatrié a plié bagages et quitté Baraka lundi matin pour Bukavu.

Il était 20h locales, lorsque des hommes ont fait irruption à la base de MSF à Baraka. La sentinelle croyait que ces hommes appartenaient à un groupe de jeunes patrouilleurs «balala rondo» qui, quelques heures avant, lui avaient laissé une lampe torche pour la recharger.

Mais en ouvrant la porte, ce sont plutôt deux hommes armés non autrement identifiés qui se sont pointés. Ces derniers ont obligé la sentinelle de les conduire dans la chambre du chef de projet.

Ces bandits se sont retirés quelques minutes après, ont indiqué des témoins, sans autres précisions.

Le président de la société civile de Baraka déplore cet incident, le quatrième, contre la base de MSF. Le dernier en date, survenu en novembre 2015, avait vu des ordinateurs et une somme importante d’argent emportés par des bandits armés.

La population locale, qui bénéficie de soins gratuits de MSF-Hollande, craint le pire après le retrait de son personnel expatrié.

Du côté des FARDC, le commandant second du 3304e régiment, le colonel Omari, fustige un complot à l’interne. Il précise que les gardiens et quelques jeunes patrouilleurs ont par ailleurs été interpellés par les services de sécurité. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner