"Prof Patient" sort «Prime, triple crime» pour dénoncer la prime des enseignants

Une guitare sèche. Ph/Droits Tiers.

Le musicien congolais Patient Alesire dit «Prof Patient » dénonce la prime que les parents paient à l’école pour assurer la scolarité de leurs enfants à travers la chanson «Prime, triple crime» qu’il vient de sortir.

Cet artiste connu sous le nom de «Prof Patient » estime que cette prime contribue à la baisse de la qualité de l’enseignement en RDC.

A en croire Patient Alesire, cette prime dévalorise l’enseignant qui considère désormais l’élève comme son « patron ». C’est l’un des trois « crimes » auquel fait allusion le titre de sa chanson.

Pour ce musicien qui vit à Uvira, la scolarité des enfants devrait être assurée par l’Etat.

«La constitution congolaise prévoit la gratuité de l’enseignement primaire », souligne l’artiste.

«Prof Patient » compte sortir un album dans les prochains mois. Il sera intitulé «Un autre Congo». Un album où il évoque « son rêve » d’une RDC « sans guerre, sans violence sexuelle».

Patient Alesire parle de sa chanson et de ses projets au micro de Fiston Ngoma.

/sites/default/files/2016-03/050316-p-f-uviraculturepatientalesire-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner