Nord-Kivu: un appel à la « ville morte » paralyse les activités à Butembo

Un monument au centre de la ville de Butembo (photo tabisite.com)

Les activités ont été paralysées à Butembo ce mardi 22 mars à la suite de l’appel de la communauté Nande à deux journées ville morte dans les  territoires de Beni et Lubero au Nord-Kivu. Un appel consécutif au meurtre du  prêtre catholique et président international de la communauté Nande, Vincent Machozi, abattu dimanche dernier par des hommes armés.
 
Au centre commercial de Butembo, les galeries principales de la ville GTB, Mbanga, Lichomoya  et Guangzhou sont restées fermées.
 
Les banques, les coopératives financières et la majorité des boutiques n’ont pas ouvert, indiquent les sources locales. Plusieurs écoles conventionnées catholiques n’ont pas fonctionné non plus.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner