La Prospérité: «Elections des Gouverneurs : la Majorité crie à l’échec du G7»

 

Des cadres de la Majorité présidentielle assistant à la cérémonie de signature de la charte par 25 nouveaux partis politiques à Kinshasa, le 20/01/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Revue de presse du lundi 28 mars 2016
 

Les journaux parus lundi 28 mars à Kinshasa commentent l’élection des gouverneurs dans 20 des 21 nouvelles provinces et les leçons qu’il faut en tirer.
 
La Prospérité fait remarquer que les candidats présentés et soutenus par la Majorité Présidentielle (MP) ont pris le dessus. Ils n’ont pratiquement rien laissé à leurs adversaires. Si, officiellement, l’Opposition politique, dans sa diversité, était non partante, des observateurs de la MP ont cru dénicher des candidats indépendants soutenus en sous-main par le G7, renseigne le quotidien.
 
A la Majorité Présidentielle, où l’on savoure une victoire écrasante, presque sans partage, les dissidents du G7 sont accusés de tous les pêchés d’Israël, constate le journal. «Dans toutes les provinces, particulièrement,  dans celles du Katanga, l’argent sale aurait  circulé au grand jour entre les  mains des candidats gouverneurs et  de grands électeurs. Les trois jours de la campagne électorale, accordés par la CENI, ont été plutôt trois jours de marché de la corruption et moins de débat sur les programmes des candidats», déclare un analyste  politique proche de la MP dont les propos sont relayés par le tabloïd.
 
A la Prospérité de conclure : la RDC a besoin d’un leadership exemplaire et développementaliste ; les « antivaleurs » ne peuvent pas venir se projeter sur les futurs enjeux des scrutins au niveau national.
 
Pour Forum des As, les résultats de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs prouvent que même après le départ de sept de ses sociétaires, la MP demeure la force politique dominante du pays.
 
Ces résultats prouvent sans nul doute que Joseph Kabila reste le seul maître à bord de la MP et son mot d’ordre a été largement suivi et scrupuleusement observé par ses fidèles lieutenants, commente L’Avenir. «Après le départ des caciques de la MP, le résultat sur terrain démontre que les frondeurs ont tous mordu la poussière», se réjouit le journal.
 
Le Phare fait remarquer que les statistiques livrées par la Commission Electorale Nationale Indépendante(Ceni) font état de zéro province sous la bannière de l’Opposition, même si cinq indépendants ont sorti la tête de l’eau. Le quotidien note que le bateau de la MP, qui avait semblé tanguer avec le départ des caciques du G7, a retrouvé son équilibre.
 
« Dialogue en veilleuse : Kodjo indisposé », titre à sa une Le Phare. Selon le tabloïd, Edem Kodjo que la Commission de l’Union Africaine a chargé d’amener les Congolais autour de la table des négociations, en vue de trouver une voie de sortie au processus électoral aurait des problèmes de santé. Son indisponibilité momentanée serait à la base de la mise en veilleuse de ce forum qui exige, pour sa mise en forme non seulement des contacts suivis avec les délégués de différentes parties prenantes, mais aussi la préparation des dossiers, avec des termes de référence qui rencontrent l’assentiment du grand nombre.
 
Le journal évoque l’hypothèse d’un co-médiateur qui serait à l’étude, afin qu’il puisse suppléer, le cas échéant, le manque de disponibilité de son titulaire.
 
L’Avenir revient sur l’insécurité dans la province du Nord-Kivu et annonce que les ADF ont attaqué les Villages Nkpele, Vudaki, Misongo et Kamvuyo  dans le  Groupement Banande-Kainama, dans le Secteur de Beni-Mbau.
 
Le quotidien qui cite le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (Cepadho), indique que les assaillants lourdement armés se sont introduits dans les villages peu avant 18h00, le soir du samedi 26 mars et ont opéré pratiquement pendant toute la nuit.
Le bilan encore provisoire fait état d’un civil tué, un blessé grave, deux  portés disparus, vingt-huit habitations incendiées, des chèvres, des vivres et plusieurs biens de valeurs pillés par les ADF-NALU.
D’autres sources par contre avancent un bilan d’au moins quatre tués et cinquante sept maisons incendiées.
 
« Après une 1ère mi-temps à Kinshasa. Angola-RDC : la 2ème mi-temps ce mardi à Luanda », rappelle La Prospérité. Le quotidien qui revient sur le fil du match du 26 mars renseigne que la délégation des Léopards de la RDC a quitté Kinshasa le samedi 26 mars dans la soirée. Selon le tabloïd, les Congolais sont arrivés à Luanda le même samedi tard dans la nuit et ont eu une séance de dégraissage dimanche 27 mars, dans l’après-midi.
 
« C’est aujourd’hui lundi 28 mars qu’ils auront une séance d’entrainement proprement dit, sur la pelouse du stadium 24 Novembro, où ils vont en découdre contre les Palancas Negras mardi 29 mars pour une deuxième mi-temps », conclut le journa

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner