Lubumbashi : les travailleurs de la Brasimba contre la réduction de moitié de leurs avantages sociaux

Palais de justice à Lubumbashi (Katanga)

Des centaines d’agents de la Brasimba à Lubumbashi (Haut-Katanga) en colère, observent depuis mardi 29 mars, un arrêt de travail.

Des sources locales rapportent que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est la lettre du Président délégué général de cette entreprise brassicole, annonçant  la réduction de moitié de certains avantages sociaux et la suppression d’autres. 

Comme raisons avancées dans ce document affiché devant le bâtiment, la crise économique, l’insécurité et le mauvais état des routes, témoignage un agent.

«Les heures supplémentaires sont supprimées, le 13e mos également. La farine, au lieu de 50 Kg, il veut nous en donner 25 Kg. Nous voulons qu’il écrive une lettre abrogeant cette décision», indique-il.

La direction de l’entreprise a engagé  le même mardi des discussions avec la délégation syndicale. Mais, jusqu’à la fin de la journée, aucun compromis n’a été trouvé et les travailleurs ont promis de poursuivre leur mouvement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner