Présidentielle-RDC: un cadre de la MP dénonce le «choix précipité» de Moïse Katumbi par le G7

Les leaders du G7 lors de la signature de l'acte constitutif de leur plateforme politique à Kinshasa le 10/10/2015. (Ph. Steve Wembi)

La désignation, par la plateforme de l’opposition G7, de l’ex-gouverneur du Katanga Moïse Katumbi comme  son candidat à la présidentielle de 2016 est un «choix précipité», a estimé jeudi 31 mars 2016 l’une des chargés de communication de la Majorité présidentielle (MP), Béatrice Lomeya. Cette désignation constitue l’une des résolutions du conclave de ce regroupement, qui s’est clôturé mercredi 30 mars à Kinshasa.

Béatrice Lomeya, qui reconnaît tout de même au G7 le droit de décider de son avenir, estime que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), organe technique en charge de l’organisation des élections en RDC,  n’a pas encore publié le calendrier électoral. Ce document devrait, selon elle, servir d’horloge à toute démarche de désignation des candidats aux élections pour tous les partis politiques.

 «Nous sommes un peu surpris de cette précipitation. Il y a un organe qui est en charge de l’organisation des élections. Et jusque-là, la Ceni ne nous a même pas encore donné un nouveau calendrier électoral. Il y a tout un débat au sujet de ces élections. La Ceni est en train de nous dire très clairement, qu’aux vues des contraintes techniques, il y a risque de report», a-t-elle expliqué.

Au sujet de délai constitutionnel (novembre 2016), sur lequel s’est appuyé le G7 pour désigner son candidat à la prochaine présidentielle, Madame Lomeya soutient que ce délai devrait également tenir compte de tout ce qu’il y a comme contraintes liées à ce processus électoral, soulevées par la Ceni.

Satisfaction de l’Ecidé

Du côté de l’opposition par contre, l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé) de Martin Fayulu, salue et prend acte de la désignation de Moïse Katumbi par le G7.

Selon le secrétaire général de ce parti politique membre de la Dynamique de l’opposition,  le professeur  Devos Mulenda Kitoko, le G7 vient d’emboiter le pas à l’Ecidé qui, rappelle-t-il, milite  pour une candidature unique de l’opposition.

Devos Mulenda exhorte les autres partis de l’opposition à désigner leurs candidats en perspective des primaires de l’opposition, qui désigneront à son entendement le candidat unique de l’opposition.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner