Elections-RDC : le G7 "prêt à tous les sacrifices" pour l'intérêt du peuple congolais

Enseigne du G7 le 29/03/2016, à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le G7, la plateforme es sept partis politiques exclus de la Majorité présidentielle (MP) se dit "pret" à tous les sacrifices pour atteindre les "objectifs nobles" qu'il s'est assigné. Le président en exercice de cette structure, Charles Mwando simba l'a affirmé, mardi 29 mars à Kinshasa, dans don discours d'ouverture du conclave de ce regroupement de l'opposition.

«Nous sommes prêts à tous les sacrifices et à toutes les privations pour atteindre les nobles objectifs que nous nous sommes assignés en quittant la Majorité Présidentielle dans l’intérêt supérieur du peuple congolais » a-t-il soutenu.

Le conclave du G7 prendra fin mercredi 30 mars. Il va se pencher  sur les défis de l’alternance démocratique en novembre 2016, a précisé Charles Mwando Nsimnba. 

Il a indiqué que ce forum se tient à un moment particulièrement décisif pour l’avenir du processus de changement démocratique enclenché en 1990 dans le pays.

Pour Charles Mwando simba, les membres du G7 sont quelque peu victimes des mesures des restrictions des libertés d’actions. Toutefois, il a a soutenu que son organisation est prête à tout subir pour défendre les valeurs pour lesquelles elle a quitté la majorité présidentielle.

« Quoiqu’il menace, quoiqu’il réprime ou quoiqu’il intimide, le pouvoir finira par céder et la volonté du peuple souverain triomphera ».

Le conclave du G7 permettra de définir les initiatives et positions à prendre, les stratégies à adopter, les actions à mener ainsi que les alliances et partenariat à conclure en vue de répondre efficacement aux revendications des populations congolaises, a soutenu Charles Mwando Nsimba.

Ces revendications, selon lui, sont  le respect de la Constitution, l’alternance démocratique au pouvoir et l’organisation des élections libres, transparentes et crédibles dans les délais constitutionnels, a-t-il fait savoir.​

Pour sa part, Olivier Kamitatu, l’un des membres du bureau politique du G7 a sur son compte twitter indiqué que ce conclave désignera également le candidat du G7 à l'élection présidentielle.

  

Charles Mwando a par ailleurs soutenu  que l’heure n’est plus à l’indifférence ni l’expectative pour le G7 qui, constate-t-il,  se voit placer devant ses responsabilités historiques et  interpellé au regard des valeurs qu’il défend et des objectifs de son combat, au regard des enjeux politiques de l’heure.

Prennent part à ces assises, les membres du bureau politique du G7 ainsi que les parlementaires et cadres des partis membres de cette plate-forme.    

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner