Sud-Ubangi : José Makila Sumanda élu gouverneur

Jose Makila lors de la sortie officielle de son parti, l'Alliance des Travaillistes pour le Développement (ATD), ce 13/04/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

José Makila Sumanda a été élu gouverneur du Sub-Ubangi, au terme du scrutin organisé vendredi 1er avril à Gemena par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Avec quatorze voix sur vingt-quatre, il a battu le candidat de la majorité, qui a recueilli neuf voix et celui du Mouvement de libération du Congo (MLC),  une voix.

Quatre candidats se disputaient le poste du gouverneur du Sud-Ubangi au cours de l’élection tenue à l’assemblée provinciale, à Gemena. Il s’agit de Joachim Taila de la Majorité présidentielle, Constatin Pelendo Goza du MLC et deux indépendants: José Makila et Yvon Dangbele, crédité de zéro voix.

Ce scrutin a été retardé de six jours, suite à la reprise de l’élection du bureau définitif de l’assemblée provinciale du Sud-Ubangi.

L'élection du gouverneur du Sud-Ubangi s’est tenue après une pluie torrentielle qui s'est abattue sur la ville de Gemena. Les militants du MLC et du camp de la Majorité présidentielle ainsi que les sympathisants des candidats s’étaient amassés autour du bâtiment qui abrite l’Assemblée provinciale.

Les autorités de cette province y sont arrivées au moment où la fanfare de la police nationale agrémentait la cérémonie. La police avait déployé un dispositif sécuritaire sur le lieu pour éviter les débordements.

José Makila devient ainsi le tout premier gouverneur du Sud-Ubangi. Depuis août dernier, cette nouvelle province était dirigée par un commissaire spécial du Gouvernement nommé par ordonnance présidentielle.

L'échec du candidat du MLC qui était pourtant donné favori à cette élection étonne, d'autant plus que ce parti de l’opposition compte treize députés sur les vingt-quatre que compte l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi.

Certains observateurs estiment que les députés du MLC et des partis du G7 ont fait allégeance à José Makila pour son expérience et son dynamisme.

Le résultat de cette élection provinciale apporte un coup dur au bastion du parti MLC de Jean-Pierre Bemba. Les militants du MLC se disent déçus de leurs députés provinciaux qui, selon eux, ont trahi leur parti.

Sur les cinq nouvelles provinces issues de l'Equateur, la Majorité présidentielle a gagné dans la Tshuapa et le Nord-Ubangi. L'opposition avec le MLC s'est imposée dans la Mongala. Et deux indépendants se sont fait élire dans la nouvelle province du de l'Equateur et dans le Sud-Ubangi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)