Charles Badibanga : « Je regrette d’avoir abandonné mon travail à Kinshasa »

Charles Badibanga B. Photo droits tiers.

Charles Badibanga vit actuellement à Totonto, après avoir passé six ans aux Etats-Unis. Il dit s’être installé au Canada à la recherche du bien-être.
 
Avant de s’envoler pour les Etats-Unis, Charles Badibanga a exercé à Kinshasa comme vérificateur des impôts à la Direction générale des impôts (DGI).
 
Parlant de son séjour aux Etats-Unis, il indique qu’il a connu d’énormes difficultés d’adaptation, dues notamment à la langue américaine. En plus de ce problème, il affirme que trouver un emploi décent est un «casse-tête».
 
«Nous souffrons. Il y  a des métiers réservés aux Américains. Nous faisons des travaux de manufacture pendant de longues heures en restant debout. Nous sommes parfois appelés à laver les aéroports», se plaint-il.
 
Tout compte, il pense que sa situation à Kinshasa était bien meilleure que ce qu’il vit actuellement en Amérique du Nord.
 
«Je regrette d’avoir abandonné mon travail à Kinshasa. Je pouvais faire carrière au pays, mais c’est comme si je recommençais tout à zéro. J’ai brisé ma carrière pour venir perdre mon temps ici. Tout n’est pas rose», déplore-t-il.
 
Charles Badibanga s’entretient avec Kaki Akiewa.​

/sites/default/files/2016-04/040416-p-f-charlesbadibanga-00_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (74)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)