Lac Edouard: les pêcheurs en grève

Pêcheurs sur le fleuve Congo, au niveau du Pool Malebo, non loin de Kinshasa. 2004.

Les pêcheurs  opérant sur  lac Edouard ont entamé un mouvement de grève vendredi 8 avril, pour protester contre les tracasseries des combattants Maï-Maï devenus très actifs dans la baie de Mutima changa, localité située à une centaine de Km au nord de Goma (Nord-Kivu).

Selon Josué Mukura, le président du comité des pêcheurs individuels sur le lac Edouard, ces miliciens les obligent de payer un montant variant entre 6000 francs congolais (6.48 USD) et 20.000 francs (21.53 USD) pour avoir un jeton d’une validité de sept jours.

Une pirogue arrêtée sur le lac sans ce jeton est sommée de verser  une amande de 100 000 francs (107.63 USD) voire 250 000FC (269.09 USD), dénoncent les grévistes.

M. Mukura souligne que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’arrestation la nuit de jeudi de dix pirogues, qui font actuellement le relais avec celles qui campent sur le lac, afin de ramener la production sur la rive.

Ces Maï-Maï occupent depuis deux semaines les positions laissées par les FARDC parties en opérations, rapportent les sources locales.

A l’administration du territoire de Rutsturu, l’on indique avoir déjà transmis cette situation à la hiérarchie au niveau de la province.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner