Bunia: libération conditionnelle de 11 détenus de la prison centrale

Des prisonniers attendant leur libération le 03/12/2013 à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Onze détenus de la prison centrale de Bunia (Ituri) ont bénéficié, samedi 9 avril, de la liberté conditionnelle conformément à l’arrêté ministériel du 28 dernier.

A la même occasion le procureur de la République, Hopson Bafo a libéré quatre autres prisonniers qui avaient déjà purgé leur.

Le onze qui ont été libérés conditionnellement étaient poursuivis pour viol, vol qualifié et autres infraction de droit commun.

Le procureur de la République estime que les personnes libérées ont rempli toutes les conditions prévues par la loi:

«Attendu que les détenus dont les noms sont repris ci-dessus ont fait preuve d’amendement pendant la durée de leur incarcération et qu’ils ont déjà subi plus d’un quart de leur peine, il est accordé une liberté conditionnelle aux condamnés ci-après».

Les condamnés libérés ont accueilli la nouvelle de leur libération par des cantiques religieux.

De son côté, le conseiller du commissaire spécial en charge de l’administration, Abdallah Kebe, les a rappelé que leur liberté n’était pas encore définitive.

«Je vous invite à faire preuve de même comportement quand vous serez dans vos familles respectives. Votre liberté n’est pas définitive car si vous ne vous comportez pas bien, le procureur peut vous récupérer à tout moment», a-t-il indiqué.

Les bénéficiaires ont tous reçu un document attestant leur liberté conditionnelle.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner