Lubumbashi: ONG Justicia salue l’apport de la Monusco dans le procès des 32 présumés auteurs de génocide

Tribunal de grande instance de Kinshasa/Kalamu situé dans la commune de Kasa-vubu à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’ONG  Justicia salue l’implication de la Monusco dans le procès qui oppose le ministère public aux trente-deux pygmées  et bantous poursuivis pour crimes contre  l’humanité et  crime  de  guerre à la Cour  d’appel de Lubumbashi.

Le président de cette structure, Timothée Mbuya, l’a dit, samedi 9 avril, à Radio Okapi:

«Notre organisation salue cette réouverture du débat et salue aussi la disponibilité de la Monusco à pouvoir accompagner la cour lorsqu’elle va organiser des audiences foraines».

Il a regretté que le gouvernement congolais n’ait pas mis les moyens à la disposition de la Cour d’appel de Lubumbashi pour faciliter le déroulement de ce procès.

«C’est pour la première fois que les juridictions civiles se saisissent des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre. Pour nous, ce procès est historique et mérite que tout y accorde l’attention voulue », a ajouté Timothée Mbuya.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner