Lubumbashi : dix femmes atteintes de fistule obstétricale soignées gratuitement

Des femmes victimes de viols en attente de consultations gratuites auprès du Docteur Denis Mukwege à l'hôpital Panzi (Bukavu - Sud-Kivu, RDC)

Dix femmes souffrant de fistule obstétricale sont gratuitement soignées à la Clinique Beniqueur depuis vendredi 8 avril à Lubumbashi. Ces femmes font partie des vingt cas de fistules enregistrés depuis le lancement de la campagne de réparation de cette pathologie dans le chef-lieu du Haut-Katanga.

Les femmes enregistrées viennent de Kasumbalesa, kamina, Lubudi et Lubumbashi.

Le ministre de la Santé qui a lancé cette campagne indique qu’elle cible des femmes malades de fistule de toutes les provinces de l’Ex-Katanga.

Cette campagne prendra fin le 14 avril prochain. Elle met également l’accent sur la sensibilisation sur la santé de reproduction et la planification familiale dans la perspective d’atteindre « l’objectif  Zéro fistule » dans l’ex province du Katanga.

La fistule obstétricale est une lésion résultant de l'accouchement qui a été relativement négligée, malgré son impact destructeur sur la vie des adolescentes et des femmes. Il s’agit d'une communication anormale (une fistule) entre la vessie et le vagin (fistule vésico-vaginale) ou entre la vessie et le rectum (fistule vésico-rectale) survenant à la suite d'une grossesse compliquée. Elle est généralement causée par un travail prolongé et difficile, parfois de plusieurs jours.

Dans l’ex-Katanga, la plupart de cas de fistule enregistrés sont causés par les accouchements à domicile, les accouchements précoces ou trop rapprochés et par le viol, renseignent les experts du Fonds des Nations-unies pour la population (UNFPA), qui accompagne et soutient depuis deux ans le gouvernement congolais dans l’exécution de cette campagne sur l’ensemble de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner