La société civile s’inquiète après l’explosion mortelle de Bukavu

Vue panoramique de Bukavu, 2004.

Trois jours après la mort des trois personnes dans l’explosion de leur  voiture à Bukavu, les enquêtes n’ont toujours pas  donné plus de lumière jusque-là sur ce sujet. De son côté, Descartes  Mponge, président de la société civile coordination du Sud-Kivu se dit inquiet, surtout que ce cas n’est pas le premier enregistré dans cette ville du Sud-Kivu.

«Il y a des grenades qui sont ramassées par-ci par-là. Le dernier cas en date, c’est celui [de la grenade] de l’avenue du gouverneur, qui a été ramassée le samedi…», a indiqué Descartes  Mponge, déplorant la circulation d’armes légères dans la province, principalement dans la pleine de la Ruzizi.

Au regard de cette situation, le président de la société civile du Sud-Kivu appelle les autorités à plus de vigilance :

«Ça nous inquiète. Nous risquons de connaître des situations incontrôlées. Donc, c’est un appel à la vigilance des autorités, à la vigilance des services de sécurité et des renseignements, pour essayer de contrer tout ce qui peut nous arriver comme évènement malheureux.»

Vous pouvez écouter l’appel de Descartes  Mponge ici :

/sites/default/files/2016-04/170416-p-f-descartesmponge_kin.mp3

Trois personnes, dont deux femmes, à bord d’une voiture ont trouvé la mort après l’explosion d’une grenade, vendredi 15 avril à Nyawera, dans la commune d’Ibanda, à Bukavu.

Les corps des victimes sont toujours gardés à la morgue pour raison d’enquêtes.

Des témoins ont accusé un inconnu d’avoir jeté cette grenade sur le véhicule, qui roulait à vive allure. De son côté, la police s’était limitée à dire  que l’un engin explosif se trouvait plutot dans la voiture, sans donner plus de détails.  

Le bourgmestre d’Ibanda indique que les enquêtes débutées le jour même de l’incident n’ont pas avancé, sans autres précisions. Selon lui, le regard est tourné désormais vers une équipe d’enquêteurs mixte composée de la police scientifique venue de Kinshasa et des experts de l’ONU.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (53)
Kinshasa (36)
Beni (36)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Sécurité (25)
Yumbi (25)
Mazembe (23)
Linafoot (23)
Corruption (23)
Caf (22)
UDPS (22)