RDC : sept morts en 3 semaines dans les prisons de Kongo-Central

Des prisonniers attendant leur libération le 03/12/2013 à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Sept décès sont enregistrés en l’espace de trois semaines dans les prisons du Kongo-Central, dont trois à la prison centrale de Matadi. La société civile a fait ce constat mardi 19 avril.

Entre le 22 mars et le 13 avril 2016, la société civile dit avoir dénombré 4 cas à la prison centrale de Matadi, un à la prison de Mbanza-Ngungu et un cas à la prison de Boma et un autre au cachot du commissariat de la police de Lukula selon la société civile du Kongo Central.

Un des portes paroles de la société civile du Kongo central, Emmanuel Ndontoni, justifie ces cas de décès des prisonniers par les mauvaises conditions de vie, la mauvaise alimentation ainsi que le manque d’accès aux soins de santé des détenus dans les maisons carcérales.

Le directeur de la prison centrale de Matadi explique ces décès par l’encombrement des détenus dans des prisons.

Construite pour accueillir 150 pensionnaires, la prison centrale de Matadi compte à ce jour 600 détenus.

D’après un responsable de la division provinciale de la justice, la prison centrale de Matadi est confrontée à des moments de rupture de stocks des vivres, les fournisseurs accusent 3 mois de non-paiement de leurs factures par le gouvernement central.

Les efforts du gouvernement provincial sont insuffisants pour soutenir les prisons a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner