Sankuru: 140 maisons incendiées par des policiers

Maisons incendiées par les milciens

Les policiers ont incendié cent trente-neuf maisons le week-end dernier dans le groupement de Mombeleke au Sankuru, pour venger la mort de leur collègue tué par un habitant du village Asanga Kianga. La situation est tendue sur place. La population locale s’est réfugiée dans la forêt, ont indiqué des sources locales lundi 18 avril.

Les mêmes sources rapportent que ces policiers qui ont incendié les maisons du village Asanga Kianga sont venus de Lotahe pour venger la mort de leur compagnon, qui a succombé après avoir été agressé dans ce village.

L’administrateur de territoire de Katako Kombe, à qui l’incident a été rapporté, indique que ce policier est mort après avoir reçu un coup de pilon à la tête. Avec ses collègues, le policier était chargé d’arrêter un jeune homme accusé d’avoir grièvement blessé son frère.

Les policiers se seraient butés à une opposition des jeunes du village. Au cours des discussions, un jeune a asséné un coup de pilon à la nuque de l’agent de police Jean Okuna. Ce dernier est décédé à l’hôpital, où il avait été conduit.

Des sources locales indiquent que c’est en représailles à la mort de leur collègue que les policiers se sont rendus au village Asanga Kianga où ils ont incendié la quasi-totalité des maisons. Ils auraient également pillé tous les biens trouvés au village.

De nombreux habitants d’Asanga Kianga se sont réfugiés dans la forêt voisine. Ce sont les militaires dépêchés sur les lieux qui ont pu calmer les policiers.

L’administrateur de Katako Kombe dit attendre une équipe du tribunal de grande instance de Lodja, pour examiner ce cas.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner