Kinshasa : le ministre provincial de la Population déplore le banditisme urbain

Des bandits armés présentés par la Police Nationale Congolaise (PNC) le 23/09/2014 à Kinshasa dans la commune de Bandalungwa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre provincial de la Population et Sécurité, Emmanuel Akwety, déplore jeudi 21 avril, le banditisme urbain impliquant des conducteurs des motos et des voitures taxis communément appelés « ketch ».

 

« A part les Kulunas, nous avons quelques soucis par rapport à la criminalité urbaine mais je dois me permettre de comparer avec d’autres villes, la situation est relativement calme dans la ville de Kinshasa », affirme Emmanuel Akwety, dans une interview accordée à Radio Okapi.

Selon lui, les auteurs de cette criminalité sont principalement les taximan des motos et véhicules de volant droit « ketch » qui opèrent parfois le jour.

Emmenuel Akwety assure néanmoins que la police est à pied d’œuvre pour mettre hors d’état de nuire ces bandits.

« Je dois vous dire que le travail est en train de se réaliser et à la police et les autres services connexes de renseignements et de sécurité », ajoute-t-il.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner