Faut-il relancer l'opération Likofi contre le banditisme urbain?

Des éléments de la PNC lors de l’opération « Likofi » (coup de poing) en décembre 2013, visant à traquer les gangsters « Kulunas ». Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plusieurs mois après après l’opération Likofi initiée par la police nationale congolaise contre le banditisme urbain, les “Kuluna” ont attaqué des familles dans certaines communes de la capitale causant plusieurs blessés graves et des vols des biens.

Certains observateurs estiment que la police devrait poursuivre l’opération Likofi ou initier d’autres opérations similaires pour mettre fin à cette situation.

Une autre opinion pense par contre qu’il revient à la justice de se saisir de tous ces cas et punir ces bandits, selon la loi.

 

 

-          Qu’en pensez-vous?

 

 

Invité: Général célestin Kanyama, commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise PNC ville de Kinshasa.

 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Thème du mercredi 17 Juin

 

Instaurée depuis 1976, la journée de l’Enfant africain célébrée le 16 juin de chaque année vise à sensibiliser les gouvernants et les communautés sur la lutte pour la promotion et le respect des droits des enfants. Pour accompagner cette lutte la République Démocratique du Congo s’est dotée de certaines lois notamment la loi sur les violences sexuelles de 2008 et la loi portant protection de l’enfant de 2009.

Certains observateurs estiment que ces lois ont contribué à améliorer la situation de l’enfant congolais.

 

Une autre opinion estime par contre que ces lois à elles seules ne suffisent pas pour améliorer la situation de l’enfant.

 

-          Qu’en pensez-vous?

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner