André Atundu: «L’article 70 est source de confusions sociologiques et politiques»

André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la Majorité présidentielle lors d’un point de presse à Kinshasa, le 19/04/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plus de deux cents députés nationaux ont saisi la Cour constitutionnelle pour l’interprétation de l’article 70 de la constitution relatif au mandat du chef de l’Etat.

Invité jeudi 21 avril à Radio Okapi, le porte-parole du camp politique du chef de l’Etat, André-Alain Atundu Liongo soutient cette démarche qui, selon lui, va permettre à la Haute cour de mettre fin aux confusions dues aux diverses interprétations de cet article.

«La clarté juridique ne signifie pas la clarté sociologique et politique. Si les textes sont clairs, l’interprétation des hommes politiques prêtent à confusion et risquent de nous a amener dans un dérapage démocratique. Pour mettre fin à cette confusion politique et sociale, les députés de la majorité se sont adressés à qui de droit», a-t-il expliqué.

André-Alain Atundu répond aux questions de Jeef Ngoy:

/sites/default/files/2016-04/210416-p-f-kininviteandreatunduliongomp.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)